Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 14:46
Après la séance du Conseil municipal d'Annecy du 3 septembre, le député UMP Tardy a déclaré à la presse "A l'UMP nous avions choisi l'apaisement. Jean-Luc Rigaut a déclenché les hostilités ...".
L'aveu est de taille et il en dit long sur la mentalité hégémonique de l'UMP.

Après tout que l'actuel maire d'Annecy veuille succéder au précédent à la tête de l'agglo est des plus naturels. Où est l'hostilité envers l'UMP puisque le sortant n'était pas UMP ? Ne serait-ce pas plutôt la décision unilatérale de l'UMP de présenter l'un des siens à la tête de l'agglo qui devrait être considéré comme un acte hostile par les élus Nouveau Centre ? 

Et que M. Delattre ne vienne pas prétendre qu'il n'est pas téléguidé pour garder le siège au chaud pour l'UMP jusqu'aux prochaines municipales. Une lettre à l'en-tête de l'UMP a été adressée aux conseillers d'agglo UMP. Elle débute ainsi :
" Lors de notre réunion du 31 juillet dernier autour de B. Accoyer, vice -président de la Communauté d'agglomération, entouré de Pierre Hérisson et Lionel Tardy, Parlementaires du bassin annécien, nous avons convenu de présenter un candidat UMP à la prochaine élection du président d'Agglomération qui se déroulera le 13 septembre prochain".

Datée du 20 août 2007, cette lettre est signée Michel Delattre, Jean Denis Roche et Serge Hazard

L'enjeu de cette élection est plus important qu'il n'y paraît. Car si l'UMP l'emporte, il sera tout naturellement en position de force pour la présidence en 2008. Et une présidence UMP, nous savons ce que cela signifie. Prenons quelques exemples :
- le logement social  : B. Accoyer est le maire qui respecte le moins ses engagements et qui oeuvre régulièrement pour vider de son contenu la loi fixant à 20 % le pourcentage de logements sociaux. Actuellement, il intervient pour que les logements en accession aidée soient comptés dans les 20 %.
- l'économie : toute politique volontariste en matière d'économie ( que ce soit pour recruter un chef de mission ou pour un centre de congrès...) est contestée par l'UMP. Sa seule préoccupation : les grands travaux routiers et la baisse des charges pour les entreprises.
- les transports publics : le maintien et l'amélioration du réseau des bus va nécessiter un accroissement du budget. L'UMP s'oppose à toute augmentation du versement transport par les entreprises.
- l'hébergement des personnes âgées dépendantes : l'UMP est favorable au développement des établissements privés au détriment des établissements publics.
- la culture : pour Accoyer, la culture est l'affaire des bénévoles et des associations, comme à Annecy-le-Vieux ! Avec lui, plus de politique culturelle d'agglo, pas de rénovation sérieuse du théâtre de Bonlieu non plus !

Je ne prétends évidemment pas que JL Rigaut ait, sur ces dossiers, les mêmes positions que la gauche. Il en est loin. Mais les positions qu'il a défendues jusqu'à présent sont plus proches des nôtres et surtout  plus cohérentes avec l'existant et avec les besoins de la population. Avec l'UMP ce serait un recul considérable.
Au vu des conséquences pour la population, les élus de gauche peuvent-ils se désintéresser de la question de la présidence à partir du moment où le rapport de force ne leur donne aucune chance d' y accéder  ? Peuvent-ils se contenter de laisser se débrouiller entre eux le Nouveau Centre et l'UMP ? Personnellement  je ne le pense pas.

HPIM1723.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

EXCOFFIER Jean 07/09/2007 17:33

L'agglo ne fonctionnee pas comme une mairie avec une majorité et une opposition. A l'agglo, il y a des mairies de droite et de gauche, il y a des vice-présidents de droite et de gauche. Cela ne peut pas fonctionner sans un minimum de consensus : le projet de mandat. Aujourd'hui, ce qui nous semble important, c'est que le projet de mandat - que nous aurions voulu plus ambitieux certes - aille jusqu'au bout. Donner la présidence à un UMP aujourd'hui, c'est à coup sûr se retrouver avec un UMP en mars 2008. Et le coup de barre à droite dans le projet d'agglo se fera au détriment des familles et des personnes qui cherchent un travail, un logement , des transports en commun performants... Nous ne nous faisons pas d'illusion sur JL Rigaut, nous lui demanderons des engagements précis.

Germain Someiller 07/09/2007 16:32

Cher Mr Ex-coffier, comment peut on encore avoir confiance en JL Rigaut, qui vote un jour avec le conseil général une augmentation des impôts locaux avant, 15 jours après à votre initiative, de faire voter une motion demandant l'annulation de cette décision ? Cela montre deux choses : ou JLR n'est pas fiable ou il ne sait pas ce qu'il vote au conseil général ? Non fiable ou incompétent ? Tout est dit... D'autant que sa présence au conseil général, quand il y est, semble être dans ce registre. B Bosson avait des défauts, mais au moins sa ligne était fiable. Au moment où la gauche cherche à faire sa refondation, elle existera d'autant plus et aura du concret en présentant une candidate ou un candidat, qu'en allant mêler ses voix à une équipe hors service et en déroute. Car ,il s'agit de 6 mois. De grâce, que la gauche une fois s'assume en présentant un programme et un candidat le 13 Septembre au 1er tour. Sinon, elle sera égale à elle même : vivre dans une coalition hétéroclite.