Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 10:31
Dans sa dernière réunion publique, le candidat UMP Hérisson a promis un référendum sur le devenir des terrains de l'hôpital. Encore un exemple flagrant de sa méconnaissance des dossiers annéciens ou de sa désinvolture envers les Annéciens.
1- Il a toujours été convenu, dès le départ de l'opération, qu'une partie du coût du nouvel hôpital serait financée par la vente des terrains de l'actuel.
2- Bien entendu, l'hôpital - propriétaire des terrains - n'a pas attendu la fin de la construction du nouvel hôpital pour s'enquérir d'un acheteur.
3- Les terrains (sauf la maison du directeur ...) ont été vendus. Les esquisses de programme immobilier ont déjà été présentés à la ville. Tout cela est acté et nul ne peut revenir en arrière.

Alors pourquoi cette annonce ? Hérisson sait aujourd'hui qu'il n'a plus aucune chance d'accéder à la tête de la mairie d'Annecy. Dans cette configuration, il peut se permettre de flatter l'électeur avec des promesses aussi démagogiques qu'intenables... puisqu'il n'aura pas à les tenir !
S'il veut vraiment faire un référendum, pourquoi pas sur la modification de la loi Littoral ?

Repost 0
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 09:25

Les budgets 2008 de l'agglomération annécienne (C2A) ont été établis sur les bases suivantes :
- maintien du taux de la taxe professionnelle à 19,17 %, taux inchangé depuis la création de la C2A
- maintien de la taxe Versement transport à 0,90 %
- maintien du taux de taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) à 7,30 %
- maintien de la dotation de solidarité (50 % des surplus de taxe professionnelle et de dotation globale de fonctionnement depuis 2000 sont reversés aux communes)
- 13,6 M€ d'investissements

                                                                                   2007                                                2008
Budget principal                                               129 911 030 €                             138 088 100  €
Budget annexe Eau                                            31 715 000                                  34 285 900
Budget annexe Transport                                 23 693 000                                  24 390 000
Budget annexe Ordures ménagères             14 763 000                                  16 437 700
Budget annexe pépinières d'entreprises           934 000                                        745 800

BUDGET PRINCIPAL
Fonctionnement
                       108 679 120  € (+ 2,75 %)
Investissement                          29 408 980  €
             -  culture                                     1 540 280   ( bibliothèque - musée  château...)
             -  sport                                        1 520 000   (gymnase d'Evires - piscine Ile bleue...)
             -  logement                                4 352 700   (logement social - prêt à taux zéro -réserves foncières...)
             - pers âgées                             7 091 000   (EPHAD Argonay, Meythet, Annecy - La Prairie...)
             - déplacements urbains         4 741 000   (accès à l'hôpital - entrée d'agglo Argonay - pôle ...)
             - économie                                4 032 500   (parc Altaïs - ZAC Bouvarde - ZAC Pré Vaurien...)

BUDGET ANNEXE EAU
Fonctionnement                       
22 170 300 €  (+ 2,46 %)
Investissement                         12 115 600 € dont 8 M€ pour la modernisation de l'usine et 2,4 M€ pour les        travaux sur le réseau

BUDGET ANNEXE ORDURES MENAGERES
Fonctionnement                      
13 429 700 €   (+ 4,47 %)
Investissement                           3 008 000 €  dont 1,880 M€ pour achat de bennes et bacs

BUDGET ANNEXE TRANSPORTS URBAINS
Fonctionnement                      
20 370 000 €   (+ 4,93 %)  dont 17 630 000 € versés à la SIBRA
Investissement                           4 020 000  dont 2,6 Me pour achat de bus et 0,5 M€ pour site propre à Seynod

BUDGET ANNEXE PEPINIERES D'ENTREPRISES
Fonctionnement
                        250 700 €  
Investissement                         495 100 €  dont 340 000 pour l'extension de la pépinière Galiléo

Repost 0
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 09:07
Une réunion du conseil était prévue le 31 janvier. Vu l'importance des sujets à traiter, une seconde réunion du conseil est programmée le 21 février.
Ordre du jour de la séance du 31 janvier
- approbation du PV de la précédente réunion et CR des délibérations du bureau
- budgets primitifs 2008
- CDRA :projet d'avenant développement durable
- modification des statuts du SIUPEG (syndicat des utilisateurs du point d'eau Chez Grillet)
- bilan du mandat

Ordre du jour de la séance du 21 février 
- programme local de l'habitat
- présentation de l'étude relative à l'évolution des frais de fonctionnement des équipements transférés
- point sur le Centre de congrès
Repost 0
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 11:49
Vendredi, sur son blog, T. Billet développe une argumentation pour tenter d'expliquer son ralliement aux municipales au pro-Sarkozy Nouveau Centre du maire sortant (cf article ci-dessous). Plaidoirie jugée à la réflexion peu convaincante ? Difficulté de dernière minute. Sans doute puisque la conférence de presse prévue est annulée sans explication et que dimanche, cet article avait disparu du  blog ! A quand une nouvelle plaidoirie plus convaincante pour faire oublier qu'il s'agit tout simplement d'aller à la soupe ?
Repost 0
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 14:32
Selon la presse, la mesure phare d'Hérisson pour les municipales serait la gratuité des bus. Et dire que maire de Sévrier, il a tout fait pour ne pas entrer dans l'agglo et pour que les bus ne puissent pas desservir Sévrier ! Mais passons.
Candidat à Annecy, Hérisson ne connaît pas son sujet. Pourquoi ?
1) Il  affirme avoir demandé, en vain, la gratuité pour les personnes âgées. Il devrait savoir, que, sous condition de ressources, des carnets de bus sont délivrés gratuitement aux personnes âgées depuis fort longtemps à Annecy. Incompétence ou démagogie ?
2) La question de la gratuité des bus - qui dépend de l'agglomération et non pas de la ville - a déjà été posée.  Membre de la commission transports danns le district (1995-2001), j'avais déjà fait cette proposition.
Les socialistes membres de l'actuelle commission transport de l'agglomération ont plusieurs fois émis cette proposition. En vain. Pourquoi ?
Il y a un double coût : perte de recettes d'une part (environ 4 M€ provenant des usagers) et coût ssupplémentaires car il faudrait augmenter les cadences en période de pointe donc acheter des bus et embaucher du personnel. 
Qui va payer ? Aujourd'hui le contribuable paie les investissements, l'achat de bus supplémentaires serait à sa charge. Le fonctionnement est essentiellement financé par le versement transport payé par les entreprises de plus de 9 salariés avec un taux de 0,90 %. Il faudrait de toute évidence augmenter ce taux. C'est tout à fait possible car le taux de 0,90 % nous place dans la fourchette basse des taux qui peuvent atteindre 1,05 %.
Le débat a déjà eu lieu plusieurs fois en conseil d'agglomération. Qui s'est toujours opposé à l'augmentation du taux : toute la droite, de l'UMP, avec en première ligne B.  Accoyer, à JL Rigaut, alors vice-président chargé des transports et président de la SIBRA !!!
Aujourd'hui, le patron de la liste UMP, P. Hérisson, promet ce que ses amis politiques ont toujours refusé avec la plus grande véhémence. Qui peut le croire à cette promesse démagogique.
Seule la gauche, devenue majoritaire à l'agglomération, peut appliquer cette proposition.
Repost 0
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 09:40
Comme indiqué sur ce blog, T.Billet a annoncé hier son ralliement à la liste Nouveau Centre-UMP pour les muncipales annéciennes. Après avoir rappelé que rien ne figurait dans le programme de B. Bosson en 2001 sur le développement durable - ce qui est exact - et s'être attribué tout le mérite des avancées en ce domaine obtenues par le groupe de gauche d'opposition - ce qui est complètement faux - il tente de justifier son ralliement par la nécessité de battre Hérisson et l'UMP.
Il n'oublie que trois choses :
- personne ne pense aujourd'hui qu'Hérisson soit en mesure de l'emporter à Annecy.
- il y a autant d'UMP sur la liste du maire sortant (8 pour 4 verts) que sur la liste Hérisson et, pour gérer le département, le maire sortant et l'UMP travaillent la main dans la main. A Annecy, il n'y a entre aux qu'une querelle de personnes. Le maire sortant soutient N. Sarkozy et sa politique, on ne peut pas le gommer le temps d'une campagne électorale.
- la liste de gauche (qui compte aussi quelques Verts dans ses rangs) pouvait - et peut encore si l'électorat vert de gauche reste fidèle à ses convictions - l'emporter et appliquer une vraie politique de développement durable.

A noter au passage que T. Billet ne justifie son ralliement que par la nécessaire lutte contre la modification de la loi Littoral (combat qui nous est commun) , comme si les Annéciens n'avaient aucun problème de pouvoir d'achat, de logement, d'emploi, de crèches, de maisons d'accueil pour personnes âgées, de transports, de services publics, de sécurité...

A Annemasse, le parti des Verts fait encore plus fort qu'à Annecy. Comme à Annecy des Verts figureront sur au moins deux des trois listes annoncées, mais à Annemasse, ils seront deux sur la liste ... UMP !!! Carrément !!!

Un an après les présidentielles deux questions se posent :
1) l'éparpillement des Verts ne montre-t-il pas, finalement, qu'un parti Vert n'a plus de sens ? Et ce sont les Verts eux-mêmes qui sont en train d'en faire la démonstration !!!
2) les Verts ne sont -ils pas tout simplement en train de regagner leur courant politique d'origine, en s'éparpillant ainsi de la droite à l'extrême gauche ?



Repost 0
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 10:00
ANNECY
Cette fin de semaine devrait voir la levée de deux suspens à peine soutenables (!)
1) l'UMP doit dévoiler sa tête de liste jeudi : ce sera Hérisson
2) T. Billet annoncera son ralliement à la liste du maire sortant vendredi. Il tentera d'expliquer pourquoi "l'urgence écologique" sera mieux traitée, selon lui, par son alliance avec un soutien de Sarkozy plutôt qu'avec les socialistes. Dur, dur !
A noter également que ce grand spécialiste de l'utilisation des médias a supprimé sur son blog la possibilité de commenter ses propos sur cette annonce. Probablement par crainte des réactions de ses camarades ?? T. Billet est-il encore Vert ? Non si l'on en croit son blog où il se qualifie "d'écologiste".  Décryptage : il y aura des Verts avec le Nouveau centre, avec les socialistes, voire avec le Modem et même avec l'extrême-gauche. Du coup la direction des Verts a interdit l'utilisation de l'étiquette. Etre sur 4 listes et ne pas apparaître, il fallait le faire ! Et contrairement à ce qu'indique dans la presse de ce jour le responsable départemental des Verts, ce ne sont pas "quelques places" qui ont été proposées aux Verts par le PS, mais bien 10 places (dont 2 dans les 8 premières) et le soutien à la candidature de T. Billet aux cantonales d'Annecy Nord Est.
Quant au PCF, il continue à faire de la surenchère. Il revendique maintenant la 3ème place ! Bref, il cherche tous les prétextes pour refuser l'union. C'est bien parti pour qu'il disparaisse de la vie municipale comme en 1989 et 1995. (cf l'historique des élections municipales de 1945 à nos jours, sur ce blog).

CRAN-GEVRIER
Jean BOUTRY, le maire sortant, a présenté sa liste (cf lien)
L'adjoint sortant PRG G. Ambert passe à droite. Motif : son égo surdimensionné l'avait conduit à demander le poste de 1er adjoint, ce que le maire sortant J. Boutry lui a refusé. Ce qui est plus amusant, c'est le motif avancé en public pour tenter de justifier ce retournement de veste : Jean Boutry n'aurait jamais été élu (sous-entendu il est devenu maire en cours de mandat, pas par  élection directe). Pourquoi amusant ? Parce que G. Ambert, lui, a été candidat à une élection directe. En juin 2007, il a été candidat suppléant à la députation... dans la 5ème circonscription (Chablais) avec l'excellent score de ... 0,94 %. Un score qui a dopé son ambition, sans doute !

Sur le site de la liste UMP d'Annecy figurait un lien avec la liste de droite de Cran-Gevrier. Normal !Curieusement, ce lien a disparu. Qui veut cacher quoi ?
Repost 0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 15:30

Une partie de la liste de gauche

undefined

Aux dernières nouvelles :
- à son conseil national samedi, l'UMP n'aurait pas validé la liste UMP pour Annecy !
- il y aurait 4 verts (mais sans l'étiquette) sur la liste de Rigaut, aux côtés de 8 UMP ! Cas unique en France !

- la liste de gauche, avec des verts (mais sans l'étiquette)  a posé pour une séance photo ce dimanche matin. Elle organise lundi à 10h une conférence de presse.

 

 

Repost 0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 09:17
Après avoir exigé la tête de liste de la gauche, puis avoir donné son accord pour être en 3ème place sur la liste de gauche et être le candidat unique Vert-PS pour la cantonales (gagnable) d'Annecy-Nord Est, T. Billet a accepté de prendre la tête de liste du Modem. Mais le Modem, divisé entre pro et anti Rigaut a échoué à constituer sa liste et T. Billet s'est retrouvé à la tête d'une liste fantôme. Pas grave pour T. Billet, qui finalement va à la soupe et négocie avec Rigaut, entraînant quelques verts avec lui. Comme quoi, il se vérifie que la girouette est éminement écologique !
Nous aurons donc, si les négociations Billet-Rigaut aboutissent, ce qui n'est pas encore sûr :

Deux listes de la majorité présidentielle
- une liste UMP-MPF Hérisson-Tardy
- une liste Nouveau centre  (Rigaut)- UMP(8)-Billet (cas unique en Haute-Savoie et probablement en France)

et la liste de gauche, conduite par Robert SAINT-ROMAIN, liste qui reste ouverte aux verts qui refusent d'aller à la soupe. Cette liste, dans son programme comme dans sa composition (il y aura des écologistes) fera, comme en 2001, du développement durable un pilier de son projet pour Annecy. Car il faut être clair : à aucun moment il n'y a eu de divergence de projet avec T.  Billet. C'est le positionnement personnel de Billet et son égo démesuré qui ont conduit à cette situation. Les lecteurs attentifs de ce blog ne seront pas surpris, je le pressentais dès septembre 2007 (cf article : le dernier caprice de T. Billet).

T. Billet va se retrouver avec les partisans inconditionnels de l'A 41, du tunnel sous le Semnoz ... et de Sarkozy. Quelle belle plaidoirie en perspective pour tenter de justifier tout cela !
Repost 0
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 17:44
Pour votre information, La société DNL Sévier (74) filiale à 100% de la société Interforum Editis (groupe EDITIS, Actionnaire Wendel) ont décidé de transférer les activités du site de DNL Sévrier vers le site DNL Distribution à la Merlatière(département 85 Vendée)
conséquence projet de fermeture du site sur Sévrier(74)

Un projet de licenciement économique et un plan de sauvegarde de l'emploi (!)

Nombre de salariés = 40 (anciennetés différentes + situation de famille ect...)

Syndicats présent la CFDT (2 délégués du personnel sur le site de Sévrier (74)
Instances dans cette société (DUP, délégation Unique du Personnel)
Siège social de DNL à la Merlatière (85)

Autres infos, la direction de DNL et Interforum ont rencontré Mr Hérisson (UMP)
L'instances DUP n'a pas rencontré le Maire-Sénateur de Sévrier

L'Instance (DUP) est accompagnée par le cabinet Syndex et a comme cabinet de reclassement Altédia

Le CCE d'Interforum est informé seulement sur le projet de fermeture
Pour ma part , j'ai interpellé la direction sur l'arrivée d'une autre activité sur le site de Sévier avec l'appui de la Mairie voir du Département et de la Région.
Pas de réponse de notre direction.La direction d'Interforum propose seulement une enveloppe supplémentaire pour le préjudice causé par cette fermeture, rien sur la protection sociale, rien sur la GPEC.

Didier Glachant
Délégué syndical CGT chez Interforum Editis et groupe EDITIS 

Commentaire : Hérisson ferait bien de s'occuper des entreprises de sa commune.

Repost 0