Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 17:30
Peut-être est-ce que vous êtes de ceux qui ont vu il y a quelques soirs le documentaire sur Arte et qui ont envie de réagir, de faire quelque chose concernant les OGM...?
Il y a une action sur le site de Greenpeace, qui vous permet de signer en qq secondes une pétition en ligne pour l'interdiction de deux maïs OGM en Europe, ce qui serait historique.
Lien à copier et coller dans la barre d'adresse de votre navigateur :
 http://write-a-letter.greenpeace.org/332 
 
Repost 0
Published by EXCOFFIER Jean - dans DEVELOPPEMENT DURABLE
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 17:36
Le tableau  indique la progresion de la demande de logements locatifs dans l'agglomération sur 10 ans.  Cette demande est passée de 3270 en 1999 à 4711 en ce début 2008. Pour la même période (moins 2007), l'offre a été de 6060. Il s'agit bien de l'offre, qui comprend à la fois les nouveaux logements construits (2600 environ) et les logements libérés.
Autrement dit, malgré les plans successifs, le retard se creuse.


LLS-copie-1.jpg
Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 17:56

Le dauphiné fait un sondage sur N Sarkozy. Répondez vite sur le site www.ledauphine.com

Répondez et diffusez ce message.

Merci

Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 17:08

Sur l'agglomération annécienne, il n'y a pas photo, ni à droite, ni à gauche.
Les sortants UMP ou Nouveau Centre l'emportent à Annecy (52,44 %), Annecy-le-Vieux (52,48 %) et Seynod (52,39 %).

Les sortants PS l'emportent très largement à Cran-Gevrier (59, 17 %) et Meythet (75,01 %), pulvérisant leurs scores  de 2001.

A Annecy, il faut noter une participation faible (53 %). Comme nous le craignions, une partie de l'électorat de gauche et des verts est allée directement voter pour le maire sortant, par peur de la mainmise de l'UMP Hérisson sur la ville. Il faut dire que les médias, du local au national, ont bien aidé l'UMP et le Nouveau Centre en focalisant l'attention du public sur le seul duel Rigaut - Hérisson !
La gauche se retrouve à 15,9 % (3 élus), l'UMP 17,69 % (4 élus), le Modem 5,66 % (1 élu), la LCR 6,08 (1 élu) et LO 2,223 % (pas d'élu).

Aux cantonales d'Annecy Nord Est, la gauche retrouve ses voix traditionnelles avec le candidat PS Jean DARROT à 24,48 %, le Vert à 8,29 % et le PC à 4,32 % soit un total de plus de 37 %. 
Il y a bien eu un vote tout à fait particulier pour les municipales annéciennes, avec pour conséquence que rien ne changera vraiment pour la vie chère, le logement, l'emploi ou les transports. 

Dans le département, il faut souligner qu'Annemasse reste à gauche (52,65 %) et qu'Ambilly passe au PS avec un jeune maire de 29 ans G. Mathelier, battant le sortant UMP.
Bon score également pour la gauche à Thônes (34,8 % et 5 élus contre 2 sortants), à Cluses (24 % devant le FN 23,6 %), à Evian (49,45 % à 33 voix du député maire Francina) !. A Passy, si un dvd arrive en tête (28 %), la liste PS-PC pointe à 25,5 % et la liste d'extrême gauche conduite par un ancien adjoint PCF à 18,22 %, le maire sortant n'étant qu'en 4 ème position (14,4 %). La gauche pourrait reprendre cette ville, perdue en 2001, à la faveur d'une triangulaire.

Aux cantonales, le sortant F. ZORY (PS Thonon Est) l'emporte également dès le 1er tour (53,65 %) devant l'UMP (20,7 %), le Modem (11,1 %), un Vert (8,6 %) et le FN (5,8 %).

Repost 0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 19:05
Contestant cette évidence, T. Billet en profite pour taper sur le PS (tout en interdisant les commentaires !) qui refuserait toute rénovation, resterait dans des schémas anciens  .... On connaît la musique !
Mais au fait, la rénovation du parti Vert en est où ? En Haute-Savoie, des verts soutiennent un candidat savoisien aux cantonales, les listes de gauche dans la plupart des communes, des listes écolos  avec une tête de liste annonçant qu'elle est de droite (à Thonon), une liste Modem à Annecy-le-vieux. A Annecy et Annemasse, les candidats verts sont éparpillés sur toutes les listes, y compris UMP et Nouveau centre !
Quel bel exercice de grand écart ! C'est, paraît-il, un signe de "maturité politique" ???

A Annecy, la campagne vole bas à droite. Sachant qu'il n'a plus rien à perdre - parce qu'il a déjà perdu - le maire de Sevrier balance tract sur tract, dénonçant un peu tout et n'importe quoi. Après la mosquée, le terrain de l'hôpital - tous les gouvernements UMP-UDF ont imposé la vente du terrain pour financer le nouvel hôpital et jamais un élu UMP n'a contesté cette procédure - la déconstruction de la SICN....
Le clou, si j'ose dire : la gratuité des bus promise pour le 1er juin. Or, cela dépend de l'agglo où aucun élu de droite ne soutient cette mesure. Hérisson croit sans doute que l'agglo fonctionne comme le SILA !!!

A propos de l'agglo, seules les têtes de liste de gauche ont présenté un ensemble cohérent de projets d'agglomération pour le prochain mandat. Sur cette base, la gauche présentera son (sa)  candidat (e)  à la présidence de l'agglomération.
Repost 0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 08:28
  
                                    
  ENTRETIEN AVEC  VICTOR HUGO

Vous semblez  vous tenir très informé de l’actualité politique française. Quel regard  portez-vous sur notre nouveau président  ?

Victor  Hugo : Depuis des mois, il s’étale ; il a harangué,  triomphé, présidé des banquets, donné des bals, dansé, régné, paradé et fait  la roue… Il a réussi. Il en résulte que les apothéoses ne lui manquent pas.  Des panégyristes, il en a plus que Trajan. Une chose me frappe pourtant, c’est  que dans toutes les qualités qu’on lui reconnaît, dans tous les éloges qu’on  lui adresse, il n’y a pas un mot qui sorte de ceci : habilité, sang-froid,  audace, adresse, affaire admirablement préparée et conduite, instant bien  choisi, secret bien gardé, mesures bien prises. Fausses clés bien faites. Tout  est là… Il ne reste pas un moment tranquille ; il sent autour de lui avec  effroi la solitude et les ténèbres ; ceux qui ont peur la nuit chantent, lui  il remue. Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne  pouvant créer, il décrète.
 
Derrière cette  folle ambition personnelle décelez-vous une vision politique de la France,  telle qu’on est en droit de l’attendre d’un élu à la magistrature suprême  ?

Victor  Hugo : Non, cet homme ne raisonne pas ; il a des  besoins, il a des caprices, il faut qu’il les satisfasse. Ce sont des envies  de dictateur. La toute-puissance serait fade si on ne l’assaisonnait de cette  façon. Quand on mesure l’homme et qu’on le trouve si petit, et qu’ensuite on  mesure le succès et qu’on le trouve si énorme, il est impossible que l’esprit  n’éprouve quelque surprise. On se demande : comment a-t-il fait ? On décompose  l’aventure et l’aventurier… On ne trouve au fond de l’homme et de son procédé  que deux choses : la ruse et l’argent…Faites des affaires, gobergez-vous,  prenez du ventre ; il n’est plus question d’être un grand peuple, d’être un  puissant peuple, d’être une nation libre, d’être un foyer lumineux ; la France  n’y voit plus clair. Voilà un succès.
 
Que penser de  cette fascination pour les hommes d’affaires, ses proches ? Cette volonté de  mener le pays comme on mène une grande entreprise  ?

Victor  Hugo : Il a pour lui désormais l’argent, l’agio, la  banque, la bourse, le comptoir, le coffre-fort et tous les hommes qui passent  si facilement d’un bord à l’autre quand il n’y a à enjamber que la  honte…Quelle misère que cette joie des intérêts et des cupidités… Ma foi,  vivons, faisons des affaires, tripotons dans les actions de zinc ou de chemin  de fer, gagnons de l’argent ; c’est ignoble, mais c’est excellent ; un  scrupule en moins, un louis de plus ; vendons toute notre âme à ce taux ! On  court, on se rue, on fait antichambre, on boit toute honte…une foule de  dévouements intrépides assiègent l’Elysée et se groupent autour de l’homme…  C’est un peu un brigand et beaucoup un coquin. On sent toujours en lui le  pauvre prince d’industrie.

Et la liberté de la  presse dans tout çà ?

Victor  Hugo (pouffant de rire): Et la  liberté de la presse ! Qu’en dire ? N’est-il pas dérisoire seulement de  prononcer ce mot ? Cette presse libre, honneur de l’esprit français, clarté de  tous les points à la fois sur toutes les questions, éveil perpétuel de la  nation, où est-elle ?

_______________________________________

Victor HUGO ne se livre pas à un exercice de voyance, les réponses proviennent de  son ouvrage « Napoléon le Petit », son pamphlet républicain contre Napoléon  III.

Repost 0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 17:36
Tout en continuant à émettre les réserves qui s'imposent sur le sondage paru dans le DL, une indication confirme le sentiment que nous avions.
Une partie de l'électorat socialiste (25 %) et vert (50 %) penchent pour le vote en faveur du maire sortant. Pourquoi ? Pour faire barrage à Hérisson.
Aujoud'hui, c'est dépassé. Tout concorde pour indiquer qu'Hérisson n'est plus dans la course. La bataille va se jouer entre le pro-Sarkozy maire sortant et la gauche conduite par R. SAINT-ROMAIN. Et si les électeurs proches des socialistes et des verts reviennent  à leur vote habituel, la partie est gagnable pour la GAUCHE. 
Il nous reste 10 jours pour les convaincre avec le slogan : voter Rigaut, c'est voter Sarko !
Repost 0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 09:23
Six associations (1) ont écrit aux candidats aux municipales  des communes des bords du lac pour leur poser trois questions :
1- Etes-vous favorables à l'abandon de l'amendement parlementaire modifiant la loi Littoral autour des lacs de montagne ?
2- Vous opposerez-vous à toute tentative de mise en oeuvre de l'amendement parlementaire ... ?
3- Etes-vous favorable à ce que l'Etat conserve la domanialité du lac d'Annecy ?

Les candidats de Duingt, Talloires, Veyrier n'ont pas répondu. Silence aussi d'A. de Menthon (Menthon) et de P. Hérisson (Annecy) ! Un aveu en quelque sorte.
A Annecy, le maire sortant et le socialiste R. SAINT ROMAIN ont répondu OUI aux trois questions.
A Annecy-le-Vieux, MM Mollier-Pierret, Vernay et le socialiste PASQUIER ont répondu OUI. B. Accoyer, sans surprise répond non aux deux premières questions et oui à la 3ème.
A Sevrier et St Jorioz, tous les candidats répondent oui, avec des réserves pour J. Manet à St Jorioz
A Doussard, le maire sortant répond oui.

Toutes les explications sur cette question sur mon ancien blog, accessible en cliquant sur le lien 'ancien blog de J. Excoffier (année 2006)'

(1) il s'agit des Amis de la Terre, Lac d'Annecy Environnement, Frapna 74, Bien vivre à Sevrier, St Jorioz Environnement et Pax Christi 74
Repost 0
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 18:07

> Un nombre important d'associations (avec notamment Attac, Greenpeace, Les Amis de la Terre, la Confédération Paysanne, Inf'OGM, Via Campesina, Sciences citoyennes, Sherpa, Editions la Découverte)
se sont engagés pour la diffusion du film "Le monde selon Monsanto, de la dioxine aux OGM, une
> multinationale qui vous veut du bien"
de Marie-Monique Robin.
> C'est une enquête rigoureuse et approfondie sur une multinationale, une multinationale productrice de l'agent orange, de la dioxine, de l'hormone de croissance, du Round Up et des OGM. Les résultats de
> l'enquête, menée depuis quatre ans, sont implacables.
> Nous vous invitons à faire circuler l'information dans tous vos réseaux, à soutenir ce film et le livre (plus complet) qui va paraître aux Editions de la Découverte le 6 mars.
> Bien sûr, la réalisation du film et sa diffusion ne sont pas du goût de Monsanto, qui dispose de nombreux moyens de pression et n'hésite pas à se débarrasser de ses opposants, d'une manière ou d'une autre comme l'illustre le film : sa diffusion la plus large possible sera une première garantie pour la réalisatrice et l'avenir du film.
> Le DVD va être disponible dès le 11 mars en exclusivité sur arteboutique.com et dans les magasins Nature et Découverte.

En attendant, ne ratez pas la diffusion sur ARTE  le 11 mars à 21 heures.
Repost 0
Published by EXCOFFIER Jean - dans DEVELOPPEMENT DURABLE
commenter cet article
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 18:58

 

Nouveau sondage sur les intentions de vote sur Annecy.
Liste LO : 2 %
Liste LCR : 4 %
Liste Modem  : 5 %
Liste UMP Hérisson : 17 %
Liste de Gauche R. Saint-Romain : 24 %
Liste UMP Nouveau Centre : 48 %

Ce n'est pas le premier sondage du genre. LE problème ? Il est effectué sur un peu plus de 600 personnes. Chacun sait qu'en dessous d'un échantillon de 1 000 personnes, tout sondage n'a guère de valeur scientifique, les marges d'erreur étant importantes. 

Deux remarques :
1- le total de la droite et du centre monte à 70 % !!! Du jamais vu à Annecy où le total extrême-droite-droite-centre n'a jamais dépassé les 62 %. (élections municipales, présidentielles, législatives)
2- c'est le second sondage du genre. Dans le précédent, le maire sortant était élu au 1er tour et la gauche était à ... 16 %. Formidable remontée : 50 % de gain pour la Gauche en deux semaines !!! Continuons.

Regardons sérieusement les choses. Une seule certitude, et elle n’est pas secondaire : le danger Hérisson est écarté. Son OPA sur Annecy ne prend pas. Quelques signes récents confirment qu’il en est conscient. Lui qui paradait aux réunions du conseil municipal d’Annecy et au conseil de l’agglomération n’y vient plus. Son agressivité lors des confrontations dans les médias sonne comme un aveu d’échec. Le député Tardy – un moment donné tête de liste puis 3ème – a finalement préféré figurer en dernière position, sachant lui aussi que c’était perdu.
Un des arguments majeurs du maire sortant tombe. Inutile de voter pour le maire sortant pour écarter Hérisson, c'est fait. Et rappelons que voter Rigaut, c'est voter Sarko. Nous revenons dans un schéma classique droite-gauche.

A Annecy le total centre-droite-extrême droite tourne autour de 62 %. Comment vont se répartir ces 62 % entre les trois listes ?  Autour de 20 % pour la liste Hérisson, autour de 7-10 % pour la liste Modem, la liste du maire sortant se retrouve dans une fourchette 30 à 35 %.

En 2001, la liste de gauche obtenait 32 % au 1er tour et 38% au second. Le contexte national est beaucoup plus favorable aujourd’hui qu’en 2001.

Il y a donc une réelle possibilité pour la gauche emmenée par Robert SAINT-ROMAIN d’être en tête au premier tour et de l’emporter dans une triangulaire au second.

L’enjeu est de taille. Aucune voix ne doit s’égarer, ni à l’extrême-gauche, ni au Modem, ni bien sûr sur la liste du maire sortant, soutien de Sarkozy. Le vote utile, c'est dès le premier tour, qui est décisif pour le second. Pas d’abstention, pas de vote blanc : ce serait faire le jeu de la droite.

 

Repost 0