Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 18:18

Ce lundi 5 mars, le Conseil général de Haute-Savoie vient de prendre la grave décision de maintenir sa décision de supprimer les abattements pour familles nombreuses et familles à revenus modestes.

Le principe du retrait avait été adopté en réunion de la Commission permanente.

Après un débat serré en séance privée, puis en séance publique, la majorité du Conseil général a refusé de revenir sur sa décision. Au terme d'un long débat, parfois confus, deux textes ont été mis aux voix

- revoir la question pour 2008  (après les élections ?) : texte adopté

- retrait de la délibération d'octobre 2006 : cette résolution n'a recueilli que 11 voix pour sur une trentaine de conseillers généraux présents. Rejet donc de cette proposition.

 Si MM Jeantet et Zory (PS), Mme Camusso (UMP), MM Rigot, Puthod (UDF), Mudry, Pittet, Grévy, Peilloud ... ont approuvé la proposition d'annulation, la majeure partie de l'UMP, de l'UDF et du groupe divers droite Haute-Savoie Union a refusé de revenir en arrière.

Ce sont notamment MM de Menthon (UMP Annecy-le-Vieux), Denais (dd maire de Thonon) et JM Peillex (dd St Gervais) qui se sont fortement opposés à toute remise en cause d'une mesure qui, rappelons-le, va fortement pénaliser les ménages modestes et les familles nombreuses.

Une fois de plus, dans ce département urbain où les citadins sont sous-représentés au Conseil général par un découpage d'un autre âge, les élus de droite des cantons ruraux ont imposé une mesure qui touche peu ou pas les communes rurales (parce que la plupart ne pratiquent que les abattements minima obligatoires). Il faudra s'en souvenir l'an prochain lors des élections cantonales et municipales. 

Repost 0
Published by EXCOFFIER Jean - dans Actualité départementale
commenter cet article
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 17:43

Le Dauphiné Libéré publie aujourd'hui lundi un papier sur les blogs des hommes politiques locaux. Il me mets à l'honneur, en quelque sorte, parce que le plus ... ancien. Inutile pour autant de me rajouter 3 années. Je n'ai pas 67 ans mais 'seulement' 64 ans et 3 mois !!! Merci quand même pour cette pub.

Et puis, le DL note que mes articles ne sont pas classés. Il a raison. Je vais les classer ce sera plus facile pour s'y retrouver.

Repost 0
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 16:19

Le tableau ci-dessous donne, pour les communes de l'agglomération, le bilan de réalisation des engagements pris de 1994 à fin 2006. Trois plans successifs de constructions de logements locatifs sociaux ont été définis, avec des engagements précis pris par chaque commune.

Il donne également pour chaque commune sa part actuelle du parc de logements locatifs comparé à son pourcentage de population.

CommunesObjectifRéalisé%% du parc% de la population
ANNECY

  919

1123

122 %

    46,8 %

 38 %

ANNECY-LE-VIEUX

1086

  415

  38 %

     8,7 %

14,3 %

ARGONAY

  295

93

32 %

1,1 %

1,7 %

CHAVANOD (1)

49

22

45 %

0,2 %

1,5 %

CRAN-GEVRIER (2)

310

369

119 %

13,3 %

12,8 %

EPAGNY

298

129

43 %

1 %

2,4 %

METZ-TESSY

227

132

58 %

1,4 %

1,8 %

MEYTHET

94

103

110 %

8,5 %

5,7 %

MONTAGNY (1)

8

6

75 %

0,1 %

0,3 %

POISY

207

247

119 %

3,1 %

5 %

PRINGY

312

77

25 %

0,7 %

2 %

QUINTAL (1)

15

15

100 %

0,1 %

0,8 %

SEYNOD

180

258

143 %

14,9 %

13,8 %

                            TOTAL               4000              2989              75 %

 Le tableau se lit ainsi : la ville d' Annecy s'était engagée à construire 919 logements locatifs sociaux (LLS) pendant la période de 13 ans, 1123 ont été réalisés soit 122 % des engagements pris. Aujourd'hui Annecy compte 46,8 % des LLS de l'agglomération pour une population qui représente 38 % de la population de l'agglomération.

(1) Chavanod, Montagny-les-Lanches et Quintal n'ont participé qu'au dernier plan (2004-2006), étant récemment membres de l'agglomération.

(2) En plus de son programme de LLS, Cran-Gevrier est la seule commune qui s'est engagée fortement dans la réalisation de logements en accession sociale (près de 2000 logements).

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Ajoutons simplement que la demande LLS a fortement augmenté en 13 ans. Autrement dit, l'agglomération, non seulement ne rattrape pas son retard, mais le laisse s'accentuer.

Repost 0
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 15:57
Les bibliothèques de Novel et des Romains vont fermer pour travaux. Novel du 26 mars au 6 avril et Romains du 10 au 17 avril. Il se peut que les préparatifs et remises en état nécessitent quelques jours supplémentaires de fermeture avant et après ces dates.
Repost 0
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 16:21

Comment apparaître différents de l'UMP au 1er tour de la présidentielle, tout en sachant que le rassemblement se fera autour de Sarkozy au 2è tour, sans hypothéquer les législatives, où l'UDF aura besoin des voix UMP et inversement ?

Ne pas présenter de candidats UDF contre les sortants UMP montrerait trop clairement la connivence UDF-UMP, telle qu'elle s'exerce déjà dans les municipalités, aux conseils général et régional et au niveau national.

Présenter un UDF contre un UMP sortant risque d'entraîner des représailles contre les UDF sortants.

UDF et UMP , en Haute-Savoie, ont trouvé la solution.

Contre le seul UDF sortant (B. Bosson), se présente Lionel Tardy, un patron, président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), dont il vient de démissionner pour se lancer en politique. Il a déjà annoncé qu'il votait Sarkozy et qu'il s'inscrirait au groupe UMP. Bien sûr, l'UMP qui n'a pas, nationalement, intronisé de candidat contre les sortants UDF, dit qu'il n'a pas l'investiture. Un sous-marin de l'UMP,en quelque sorte.

L'UDF joue aussi finement. Dans la 3è circonscription, contre M. Saddier, UMP sortant, l'UDF aurait pu introniser un poids lourd , le bouillant maire de St Gervais JM Peillex. Pas du tout.. L'UDF désigne une sympathique jeune femme totalement inconnue (tout comme son suppléant), qui ne fera pas beaucoup d'ombre à l'UMP. Mais les apparences sont sauves, Bayrou peut continuer à se prétendre ailleurs qu'à droite !!! CQFD.

Repost 0
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 16:46

Je l'ai dit lors de la réunion du conseil d'agglo, le Conseil général, conscient de l'injustice de sa décision de supprimer les abattements favorables aux familles et revenus modestes, est en train de bouger. Lundi 5 mars, une session spéciale est uniquement consacrée à cette question.

Le Conseil général pourrait prendre une délibération annulant la précédente. Mais ne nous réjouissons pas trop. La Commssion des Finances doit se réunir dans l'après-midi pour faire de nouvelles propositions.

En tout cas sans les socialistes, et en premier lieu  Jean BOUTRY le maire socialiste de Cran-Gevrier qui nous alertés, tout se passait en catimini et les contribuables modestes payaient plein pot cette décision de la droite départementale. 106 communes, représentant plus des 3/4 de la population haut-savoyarde, pratiquent des battements supérieurs aux minima et sont donc concernées par cette question.

Repost 0
Published by EXCOFFIER Jean - dans Actualité départementale
commenter cet article
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 11:57

> Patrick Gautron a écrit :
>" Bonjour à tous,D’un côté les sommets sur l’avenir de la planète, le réchauffement climatique, la fonte des banquises, le carburant bio, la liste serait longue, et puis d’un autre côté des projets comme celui que l’Europe est en train de nous mettre en place pour 2009.Ce projet autoriserait un certain pourcentage d’OGM dans les produits appelés bios, ainsi que certains pesticides et autres toxiques !!!!Au de-là du fait que le consommateur ne s’y retrouverait plus dans les produits bios , c ‘est aussi et surtout que  l’Europe nie le travail de longue haleine de tous les agriculteurs bios  (alors même qu’ils sont soumis à des contrôles draconiens et qu’ils payent cher le label « Bio »), et qu’alors que l’on parle de contamination des produits sains par les OGM, l’Europe est tout simplement entrain de leur ouvrir la porte, de les accueillir et les accepter au sein du bio et laisse sournoisement pour le futur, la part belle à l’industrie des OGM.Bref, On se fout de notre gueule, et ça ce n’est pas nouveau, mais alors même que l’on ne « connaît » (tout au moins le public, parce que les autres....)toujours pas les risques encourus à consommer des OGM, que l’on emprisonne Bovet et que chaque présidentiable y va de sa fronde écolo-populiste, que mangerons-nous dans dix ans ? Subsisteront les fruits et légumes résistants à tout, limités à 2 variétés de chaque, pommes, poires , tomates auront  toutes la même forme, une peau bien lisse, pas de goût (c'est déjà ça!)… Au secours ! Laissez-nous manger des fruits et légumes difformes, petits, gros, avec de la terre dessus et laissez-nous pleurez avec de vrais oignons (on nous fabrique des oignons qui ne font plus pleurer… Superbe thème de recherche !!!!).Et quoi qu’il en soit, plutôt que de nous pondre un tel projet, discrètement, sournoisement, hypocritement sans rien dire à  personne, la moindre des choses, Mesdames et Messieurs les bâtisseurs de l’Europe, serait d’en parler au peuple et de lui proposer au minimum un referendum à fin de connaître son opinion, mais ça c’est certainement trop vous demander.Une pétition est lancée sur le site de « nature et progrès », je vous invite de ce pas à vous joindre à tous ceux et celles qui  souhaitent faire échouer ce projet pour autant que l’on aitencore notre mot à dire, dans le cas contraire il faut croire que les actions radicales sont  nos seules actions possibles.site de nature et progrès: www.natpro.be/ Merci à tous d'avoir pris le temps de lire ce petit coup de gueule! "

Suite à ce "coup de gueule parfois excessif" j'ai contacté Martine ROURE, notre députée européenne qui m'a répondu ceci :

Cher ami,

Le sujet dont tu parles est connu de nous et nous suivons avec intérêt son évolution. Le projet de règlement en question est celui sur la production biologique et l’étiquetage des produits biologiques qui est sorti en décembre 2005 et qui propose une réforme des règles encadrant l’agriculture biologique et sur lequel nous travaillons encore.

Il y a eu, pour le moment, de longues discussions et oppositions sur le dossier au Conseil car en effet, certaines propositions dénaturent complètement la production biologique.

 Le rapport sera voté en plénière le 28 mars, je te tiendrai au courant du résultat, notamment sur la question des OGM.

 Nous sommes très vigilants sur ce texte sois en certain. Pour la pétition, rien ne s’oppose à ce qu’on la signe.

 Amitiés

Martine Roure

Repost 0
Published by EXCOFFIER Jean
commenter cet article
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 10:41
Le Dauphiné Libéré s'intéresse aux blogs des hommes politiques locaux. Un journaliste a enquêté. B. Accoyer et P. Hérisson ont des blogs institutionnels, probablement mis à jour par leurs attachés parlementaires, contrairement à JL Rigaut, T. Billet et moi-même: nos blogs sont personnels. Il paraît qu'à mon âge, s'exprimer par un blog est atypique !!! Aujourd'hui, on peut être retraité, actif, et vivre avec son temps !
Repost 0
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 10:31

AUTO-PLUS a enquêté et le résultat est sans appel : Annecy est parmi les villes les plus mal notées par les automobilistes. En cause le plan de circulation. Comme on les comprend !!!

Ce matin un journaliste m'a téléphoné et questionné : "Si vous étiez élu maire l'an prochain, changeriez-vous fondamentalement ce plan de circulation ?".

J'ai expliqué à ce journaliste :

1) que l'objectif du plan était de dissuader les automobilistes qui traversent Annecy sans s'y arrêter de passer par le centre ville, de faciliter le stationnement en centre ville et de créer des voies spécifiques pour les bus, ce qui était un bon objectif.

2) que le plan avait été imposé sur études techniques sans que l'avis de la population soit réellement sollicité et pris en compte.

3) qu'il y avait des aménagements à apporter et des points dangereux à supprimer (croisement du flux routier avec voies bus et vélos par exemple).

4) qu'il fallait améliorer et systématiser la signalétique aujourd'hui insuffisante.

Pas de bouleversement du plan de circulation donc, mais aménagements et améliorations, en concertation avec la population.  

Repost 0
23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 18:01

Maire de Sévrier, président du Syndicat du Lac (SILA), sénateur, candidat UMP à la mairie d'Annecy, Pierre HERISSON est aussi tenté par le siège de président du parc naturel régional des Bauges. D'où quelques tentatives pour déstabiliser le président actuel M. Guerraz , un simple conseiller général !!!

Et le président du SILA sait soigner sa popularité. Ne vient-il pas de faire envoyer, aux frais du SILA, un encart de 4 pages dans l'Essor dans tous les foyers des 130 communes membres du SILA !!!

P. Hérisson devrait méditer le proverbe : 'Qui trop embrasse, mal étreint'.

Repost 0