Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 11:38

B. Accoyer, sarkoziste de dernière heure ne se fait pas trop d'illusions : ce n'est pas encore cette fois-ci qu'il sera ministre. Mais en plus, aujourd'hui mardi 15 mai, Sarkozy reçoit les 22 députés UDF ralliés, dont B. Bosson. Imaginons qu'il propose un poste ministériel à B. Bosson. Vous voyez la tête d'Accoyer !!! 

Allez, je le rassure. Ce n'est pas du tout le scénario le plus probable !!!

Partager cet article

Repost0
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 11:28

Entre 1500 et 2000 personnes ont répondu présentes à l'appel de résistants dimanche dernier au plateau des Glières. Avec dignité, ils ont écouté les déclarations des 3 résistants à l'initiative de cette dénonciation de l'appropriation par le candidat Sarkozy du combat des Glières.

Partager cet article

Repost0
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 10:10

Un conseil expédié en 2 h.

COMPTES ADMINISTRATIFS 2006

Les comptes administratifs retracent les recettes et dépenses réelles de l'année écoulée. Ils permettent de vérifier que les prévisions inscrites dans les budgets primitifs (et les modifications intervenues aux budgets supplémentaires) ont été respectées. En général les recettes et dépenses de fonctionnement sont exécutées à plus de 90 %. Pour les investissements, c'est très différent. Il y a toujours un décalage entre les prévisions et les réalisations et des reports d'une année sur l'autre.

L'exercice comptable de la ville d'Annecy pour 2006 se termine sur un excédent global de 9 623 515 euros. Une somme énorme (les 2/3 des investissements annuels).

"La majorité municipale est endormie sur un tas d'or qu'elle ne peut plus cacher"  a déclaré T. Billet au nom du groupe.

"Il y a trois manières d'analyser les chiffres qui viennent d'être communiqués sur l'exercice comptable 2006.

+ On peut se féliciter de la bonne santé financière de la ville et se rendormir jusqu'à l'année prochaine en espérant que les Haras nationaux auront la bonne idée de vendre en 2007 pour dépenser une partie du magot sans se creuser la cervelle. C'est ce qu'a développé J.L. Rigaut ce soir en dressant le catalogue de ce qui aurait dû être fait.

+ On pourrait demander une baisse des impôts locaux puisqu'ils sont trop élevés pour qu'on les dépense tous et qu'on ne peut même plus rembourser la dette par anticipation car elle n'existe plus ou si peu à faible taux. Ce serait le devoir des élus de l'UMP, grands défenseurs de la baisse des impôts de le faire. Mais le ralliement du maire et de son mentor à Sarkozy étant passé par là, on ne va pas se quereller pour si peu. En 2008, Hérisson saura quoi faire de ce magot : il y aura bien des subventions déguisées à accorder aux petits copains comme au SILA pour la cale sèche de Sévrier, où des concerts gratuits de Johnny Halliday ou Doc Gynéco ???

+ On peut enfin s'interroger sur le modèle annécien de dépenses publiques. La municipalité ne sait pas dépenser plus de 15 millions d'euros par an : pourquoi en budgétiser plus de 20 millions que l'on reportera l'année suivante ? Il faut se donner les moyens de dépenser mieux et d'utiliser la manne financière de la Ville dans des opérations qui illustrent les ambitions environnementales et sociales que le groupe de gauche revendique pour Annecy avec deux priorités : le logement et la réduction des gaz à effet de serre. Nos moyens nous permettent de mener une politique active de préemption foncière pour casser la flambée immobilière et anticiper sur l'arrivée de l'A 41, et de réduire significativement nos émissions de carbone en réalisant dès 2007 la thermographie aérienne de la ville pour motiver les propriétaires à isoler maisons et immeubles.

Sinon nous assisterons à la poursuite du vieillissement de cette ville, à son passage sous la barre des 50 000  habitants, et à l'exclusion continue des familles aux revenus modestes et moyens.

Cet argent amassé n'est pas le fruit d'une bonne gestion : il est le révélateur d'un manque d'ambitions et de projets.

PRINCIPAUX DOSSIERS APPROUVES

- acquisition dun immeuble 47 bis Av de Loverchy

- déconstruction dun immeuble 8 Chemin de la Tour de la Reine

- vente à la SCIC Habitat Rhône-Alpes d'un terrain à l'angle de l'Av du Rhône et de l'Av du Thiou pour édifier un immeuble de logements sociaux locatifs et de bureaux

- bail à construction avec la SA Mont Blanc pour la réalisation d'un immeuble de 22 logements locatifs sociaux et 990 m2 de shon de locaux d'activités à Galbert

- bail à construction avec OPAC de Haute-savoie pour la construction de 18 logements locatifs sociaux aux 1 et 3 Rue J. Ritz

- attributions de 7 lots (sur 21) pourla rénovaion du hall des expositions

- modernisation du système GTC et interphonie des parkings

- 5 dossiers d'aide au financement de travaux sur les parties communes d'immeubles dans la vieille ville au titre de l'opération Ste Claire

- une demande d'inscription de l'ancienne aumônerie du Centre hospitalier au titre des bâtiments historiques ( il s'agit de la maison occupée par le Directeur de l'hôpital et qui gardera cette destination)

- attributions de subventions aux MJC dans la cadre du contrat Enfance et Jeunesse et dans le cadre de l'aide aux projets associatifs

- convention entre la ville et l'association "Artootem" pour l'opération "Guingette d'été, p'tit bal perdu" 2007. A ce propos, J. Excoffier a demandé - et obtenu - la modification de l'article 2 de la convention qui prévoyait que l'association était seule responsable de la décision d'annuler le spectacle en cas d'intempéries. Se référant au drame de Strasbourg pour lequel la ville a été condamnée, il a demandé que la ville puisse aussi annuler le spectacle en cas de danger.

- augmentation du temps de travail d'un poste d'agent de distribution des repas et d'entretien des locaux scolaires et création d'1/2 temps.d'aide de cuisine

QUESTIONS DIVERSES

- Le maire a communiqué un courrier de la direction des Haras indiquant un départ définitif fin 2008. Jean Excoffier a informé le conseil d'un versement de 60 000 francs par la ville en 1874 pour la création des haras. S'agissant d'une délocalisation, il conviendrait peut-être d'en demander le remboursement ???

- le parking du château devrait ouvrir en septembre;

- accès handicapés rue L. Armand. J. Excoffier est revenu sur cette question,regrettant la réaction négative du président du Comité de quartier, après cette installation devant la permanence du parti socialiste. Il a demandé une réunion entre les commerçants de la rue et les services municipaux pour adopter une solution satisfaisante pour tous.

Partager cet article

Repost0
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 11:29

Je parraine, avec d'autres, une famille bosniaque demandeuse du droit d'asile. Récemment, elle était convoquée à Paris pour passer devant la Commission d'appel. La famille et les parrains s'organisent pour le déplacement, l"hébergement - la famille est convoquée à 8 h du matin - les repas...

UN DEPLACEMENT A PARIS POUR RIEN. Il manquait un membre,  la commission ne s'est pas réunie, l'affaire est repoussée à un mois ou deux !!! 

UNE PAREILLE DESINVOLTURE LAISSE PANTOIS

 

Partager cet article

Repost0
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 10:51

Il est convoqué pour lundi 14 mai à 18 h.

43 questions à l'ordre du jourdont les classiques comptes administratifs, acquisitions de terrains, subventions au titre de l'opération Ste Claire et de diverses associations. Comme souvent depuis la constitution de l'agglo, le plus intéressant sera les questions diverses. Rendez-vous mardi 15 pour le compte-rendu et les commentaires.

Partager cet article

Repost0
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 10:37

Un conseil vite expédié (1 h).

Les comptes administratifs 2006 ont été adoptés sans intervention. Pour le budget principal, un disponible de 1 789  450 euros, pour celui de l'eau un disponible de 2 342 350 €, pour les ordures ménagères, le disponible est de 1 624 424 €, pour les transports, un disponible de 2 373 390 € et pour les pépinières d'entreprises 48 268 €.

Le conseil a été informé que la Chambre régionale des comptes a inscrit à son programme 2007, l'examen de la gestion de la C2A pour les années 2001 à 2006.

Enfin le conseil a approuvé à l'unanimité moins une abstention annécienne le lancement de la procédure pour la réalisation du Centre de congrès en choisissant la délégation de service public de type concession de travaux et de service public. Le délégataire assurera la conception, la réalisation et l'exploitation du centre.

Une seule question diverse. En réponse à J. Cordeboeuf, élue socialiste de Cran-Gevrier, le président a rappelé que le centre d'accueil de jour était de la responsabilité de l'Etat et du Conseil général et que le Centre d'accueil pour les demandeurs d'asile (CADA) était en cours de montage sur un terrain mis à disposition par la ville d'Annecy.

 

Partager cet article

Repost0
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 16:36

M. Lionel TARDY a un problème. Il avait soigneusement caché, dans sa première lettre aux électeurs de la 2ème circonscription, qu'il était adhérent UMP depuis 2005, indiquant seulement qu'il voterait pour Sarkozy et qu'il s'inscrirait au groupe UMP. Et de nous la jouer sur l'air "je représente la majorité silencieuse".

Où est le problème, me direz-vous ? C'est qu'il n'a pas encore l'investiture officielle de l'UMP ... et qu'avec le récent ralliement de B. Bosson à Sarkozy, il n'aura pas cette investiture. Va-t-il , peut-il se maintenir ? S'il se retire, il va avoir l'air malin, lui qui a basé toute sa campagne sur le rejet de B. Bosson qui ne fait pas son boulot de député.

Quant à B. Bosson, pour expliquer son ralliement à Sarkozy, il n'a trouvé comme argument que les assurances données par Sarkozy sur l'Etat impartial !!!  On croit rêver. Même ses amis proches ont été gênés d'une argumentation aussi ridicule. Oubliées les déclarations récentes sur "le préfet aux ordres", le triplement du prix du terrain des haras "sur ordre de l'UMP" et  ses déclarations anti-UMP à propos des modifications de la Loi Littoral !!! Un siège de député vaut bien le bétonnage des bords du lac, sans doute.

 

Partager cet article

Repost0
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 19:38
Enquête – A Annecy, le coût de la vie assomme les classes moyennes.

Source : L’Essor Savoyard  – Jeudi 26 avril 2007 

Annecy – De plus en plus de travailleurs pauvres

Annecy : ville de riches ? Pas tant que ça !

Le coût de la vie et le prix de l’immobilier dans la capitale de la Haute-Savoie fragilisent les classes moyennes.

Son image de ville bourgeoise plutôt classe a fait d’Annecy une cité prisée par les touristes. Cela en fait-il pour autant une ville « de riches » ? Adjointe de longue date à la mairie d’Annecy, Danielle Mantilleri, en charge du logement et des questions sociales, n’est pas d’accord avec cette étiquette, qu’elle considère comme une idée reçue. « Ce n’est absolument pas la vision qu’il faut avoir. C’est une idée que l’on a de l’extérieur, car Annecy est une belle ville, avec un joli cadre. Mais la réalité, c’est que 60 à 70 % des gens auraient doit à un logement social. Annecy, ce n’est pas seulement une cité de villégiature, c’est aussi une ville qui travaille ».

«Travailleurs pauvres»

 Au fil des années, Danielle Mantilleri a noté que les demandes d’aides qui parviennent au CCAS (Centre communal d’action sociale), dont elle est vice-présidente, ont augmenté de façon sensible (alors que la population globale, elle, tend à stagner depuis quelques années). Des aides qui touchent notamment à la vie quotidienne : eau, électricité… « Cela est probablement dû à une certaine paupérisation de la population », avance l’élue. Les raisons, on les devine : des salaires trop bas, qui n’augmentent pas assez vite par rapport au coût de la vie, et de l’immobilier en particulier, dont les prix ont flambé à vitesse grand V au bord du lac. Le pouvoir d’achat en est par conséquent considérablement amoindri. Comme les autres villes importantes du pays, « mais avec un temps de décalage », Nelly Pesenti, directrice de la prévention et du développement social au conseil général, indique qu’Annecy est touchée à son tour par le phénomène des « travailleurs pauvres ». Des personnes salariées, mais qui ont du mal à joindre les deux bouts à la fin du mois.

Si l’on considère le critère du nombre d’allocataires du RMI (Revenu Minimum d’Insertion), Annecy et son agglomération présentent néanmoins des rations en baisse, et généralement inférieurs à ceux de la région Rhône-Alpes et de la France. Au 1er janvier 2007, 774 allocataires du RMI étaient recensés à Annecy, soit 1,52 % de la population (1), le taux moyen en France s’établissant à 1,84 %. Il est nettement moins important dans les principales communes de la C2A : 0,81 % à Cran-Gevrier, 0,66 % à Seynod et 0,59 % à Annecy-le-Vieux. « Des ratios plutôt bons, cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas de gens dans le besoin, même si les difficultés dans le bassin d’Annecy, comme en Haute-Savoie, sont moins prégnantes qu’ailleurs », témoigne Nelly Pesenti. A la direction de la prévention et du développement social, qui délivre un certain nombre d’aides financières aux personnes en difficulté, Nelly Pesanti reconnaît que le volume de ces aides augmente chaque année. « Ce ne sont pas les montants par personne qui augmentent, mais le nombre de dossiers traités », précise la directrice, qui évoque une « précarisation » d’une partie de la population. Les personnes aidées ne sont pas d’ailleurs nécessairement des personnes vivant des minima sociaux, ce qui accrédite l’idée d’un accroissement des « travailleurs pauvres ».

Car si l’agglomération annécienne, à l’image du département, reste un secteur privilégié en terme de niveau de vie, il y est d’autant plus difficile d’y habiter avec de faibles revenus. Dans une étude rendue récemment, la MRIE (Mission régionale d’information sur l’exclusion), avait évoqué le paradoxe « de chiffres en baisse, mais de situation de pauvreté qui se renforcent » sur l’ensemble de Rhône-Alpes.

O. D.

(1) Les chiffres de la population pris en compte sont ceux de 2003. Dans les communes où la population a augmenté depuis, cela peut amener un ration encore légèrement inférieur.

MON COMMENTAIRE : ANNECY N'EST PAS (ENCORE) UNE VILLE DE RICHES MAIS C'EST (HELAS) DE PLUS EN PLUS UNE VILLE POUR RICHES.

Partager cet article

Repost0
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 18:08
On annonce la venue de Sarkozy demain dans le département. Il vient se recueillir au plateau des Glières. La manoeuvre de récupération est un peu grosse. D'après les responsables de l'Association des Anciens des Glières, ce serait même contre-productif pour le candidat UMP dans les milieux d'anciens combattants.

Partager cet article

Repost0
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 16:24

A Annecy, un tract de dernière minute est actuellement diffusé. Anonyme, sans mention d'imprimeur (donc illégal) il attribue à S.  ROYAL des prises de positions qui ne sont évidemment pas les siennes. Décidément, la Sarkozie en action, ça craint !!!

ELECTIONS PRESIDENTIELLES du dimanche  6 MAI 2007 

 La France connaît de graves difficultés et il y a lieu d’être très inquiet pour notre avenir et celui des générations futures.

 Après le premier tour des élections présidentielles,  nous sommes devant un choix très clair.

 Soit M. Nicolas SARKOZY de NAGY BOCSA, le candidat de la majorité sortante UMP, un ultra-libéral aux pratiques inquiétantes, grand ami de Bush, partisan de tous les privilèges pour les plus fortunés et de la précarité sociale et  professionnelle pour les autres.

 Soit Mme Ségolène ROYAL, la candidate des démocrates, avec un programme qui permettra à la France d’avancer dans la voie du renouveau économique, social, environnemental et de la justice pour tous.

 

 

 

Pour  une France plus juste et plus forte,

Le 6 mai

Pas d’hésitation, pas d’abstention

 

VOTEZ et FAITES VOTER Ségolène ROYAL

 

 

Partager cet article

Repost0