Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 00:00

Les hommages à l'Abbé Pierre se multiplient. Souvent sincères, ils deviennent choquants quand ils émanent de personnalités politiques qui refusent tout HLM dans leur commune ( Sarkozy à Neuilly 2,7 % !) ou qui ont tout fait ( députés UMP) pour vider de son contenu la loi SRU et son volet 'logement social'. Une telle hypocrisie est scandaleuse.

Mais je voudrais évoquer un épisode moins connu de l'action de l'abbé Pierre pendant la guerre, aux côtés des Résistants, en Haute-Savoie.

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1943, à Bossey, Jacques de Gaulle, frère du Général, recherché par Vichy, réussissait à passer clandestinement en Suisse, à la barbe des soldats allemands. Le passage avait soigneusement été préparé par l'abbé Pierre, en liaison avec des résistants locaux, dont le chef du poste de douane français. L'abbé Pierre avait pris son illustre passager, atteint de paralysie, à Grenoble et l'avait conduit à Collonges sous Salève avant son passage de la frontière. 

Rebelle et résistant, déjà !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires