Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 18:18

COMMUNIQUÉ DE JEAN-LOUIS BIANCO 

23 mai 2008

 

 

La directive « Retour » pour les immigrés

doit s'inspirer des droits de l'Homme

et de la Charte des droits fondamentaux de l'Union Européenne

 

Mercredi dernier, les ambassadeurs des vingt-sept États membres de l'Union européenne se sont réunis pour tenter de trouver un accord sur le projet de directive visant à harmoniser les normes d'expulsion des migrants illégaux.

Cette directive "retour", qui doit encore être débattue par le Parlement européen en juin prochain, n'est pas acceptable en l'état. Elle autorise une durée de rétention jusqu'à 18 mois et instaure une interdiction de revenir en Europe pendant cinq ans. La position des eurodéputés socialistes, plus mesurée, demande une durée limitée à trois mois (six mois maximum de façon exceptionnelle).

Nous devons garantir aux personnes sous le coup d'une mesure d'éloignement le bénéfice d'un recours effectif et suspensif contre cette mesure.

Une attention particulière doit être apportée à la protection contre l'éloignement de personnes vulnérables telles que les enfants, les personnes malades ainsi que les personnes victimes de trafic.

Aussi, nous devons assurer la mise en place d'institutions indépendantes pour le contrôle et le suivi des procédures d'enfermement et d'éloignement ainsi que la prise en compte des plaintes des personnes victimes de mauvais traitements lors des opérations de retour forcé.

L'esprit répressif ne doit pas présider à l'élaboration de cette directive qui doit plutôt s'inspirer des droits de l'homme et de la charte des droits fondamentaux de l'Union Européenne.

Partager cet article

Repost 0
Published by EXCOFFIER - dans Affaires européennes
commenter cet article

commentaires

JM 27/05/2008 08:18

Il ne s'agit pas seulement de "Droits humains" et de "Charte".
Certes, la France et les autres états-membres de l'Union européenne ne peuvent pas accueillir les milliards de pauvres qui peuplent le Monde.
Mais quel enseignement ont reçu les eurodéputés (*) en Histoire quand ils étaient à l'école ?
Je mets au DÉFI quiconque de donner un SEUL exemple de groupe humain, de nation, d'empire, qui ait réussi à contenir en dehors de ses propriétés ou de ses frontières une multitude de "voisins" affamés.
Cette attitude qui consiste à se contenter de contenir les "envahisseurs" aux frontières se comprend de la part du vieil égoïste qui, malgré ses dires, se moque de sa famille, de ses amis, de ses voisins, de ses concitoyens… Mais de la part de ceux qui, comme nous, pensent à l'avenir de leurs enfants et de leurs petits-enfants ?


(*) mais la question vaut aussi pour tous ceux qui ici "font de la politique".