Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 11:32
Dans le "paquet-cadeau fiscal" voté par l'UMP et le Nouveau Centre début août (13,6 milliards d'euros de perte de recettes pour les finances publiques), le bouclier fiscal fixant à 50 % le plafond maximum d'imposition est typique de la logique des cadeaux faits à la petite minorité des très hauts revenus et des détenteurs de patrimoines importants.
Sur les 35 millions de foyers qui paient chaque jour la TVA (l'impôt le plus important), la taxe sur les produits pétroliers, les impôts locaux...  234 397 foyers (0,67 %) se partageront 810 millions d'euros de remboursement d'impôt
.
Ce remboursement sera d'autant plus élevé quel e bénéficiaire profite d'un patrimoine important comme l'indique le tableau ci-dessous communiqué par les services fiscaux.

BENEFICIAIRES DU BOUCLIER FISCAL

Montant du patrimoine          Nombre de bénéficiaires           Montant moyen du 
(immobilier + financier)         du remboursement d'impôt       remboursement par foyer

Moins de 750 000 €                          201 864                                                 649 €
de 750 001 à 1 200 000                       3 513                                              3 131 €
de 1 200 000 à 2 380 000                    8 628                                              4 172 €
de 2 380 001 à 3 730 000                    7 608                                              6 309 €
de 3 730 001 à 7 140 000                    8 627                                            16 460 €
de 7 140 001 à 15 530 000                  3 076                                            54 941 €
plus de 15 530 001 €                             1 081                                          251 619 €
(plus de 101 millions de francs)                                                            (1 650 512 F)

              TOTAL                                  234 397                          en moyenne 3 455 €     


LA FORTUNE ENCORE PLUS INEGALE QUE LE REVENU

            25 % des ménages,  les plus modestes, se partagent  0,32 % du patrimoine 
 
              5 % des ménages , les plus aisés, se partagent 32 % du patrimoine.  

source : Fil Bleu n° 195 octobre 2007  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

capucine 27/11/2007 15:01

Ai-je aussi bien entendu que les revenus boursiers seront éxonérés d'impôt?
Si c'est le cas là encore les plus riches vont se tricoter de nouveaux bas de laine ou plutôt de soie,pendant que d'autres ne pourront que se les raccommoder pour finir les fins de mois.
je me demande sèrieusement si la France n'est pas au bord de la faillite tellement l'état ponctionne toutes les classes sociales même les plus démunies,exemple les exonérés de la redevanceTV,durcissement des infractions routières,etc.......
Que la population qui travaille ne puisse se loger,s'alimenter, vivre tout simplment est un vrai scandale,nous fabriquons du social comme jamais,et que ceux qui prétendent que les fonctionnaires sont des privilègiés passent vite un concours pour bénéficier des supers salaires!Vive la Haute-Savoie très chère où même les fonctionnaires ne peuvent plus se loger vu les prix pratiqués.
La France "d'en bas n'a jamais été aussi bas"!
Les salaires pratiqués dans ce département ne suivent pas du tout le coût de la vie.
Notre Nico national dit:moi y'en a vouloir des sous,mais y'en aura pas pour tout le monde!C'est le message que j'entend!