Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 octobre 2007 2 30 /10 /octobre /2007 14:26

Pour un référendum européen – Alain Lipietz

 

http://lipietz.net/spip.php?breve269#forum1979

 

 

Comme je pense qu’un traité de l’importance de Maastricht, de Nice, du TCE, du TME établit à la fois un nouveau pacte social et une nouvelle échelle pour ce pacte social, je suis par principe pour la ratification par referendum, et dans ce cas à la dimension du pacte, c’est à dire européen.

Ce principe référendaire était considéré par la gauche française comme "de droite" jusqu’à ce que Mitterrand en pratique un. Les Anglais n’en ont jamais organisé. Les Allemands l’ont carrément interdit dans leur constitution. Les Suisses en organisent souvent et on a l’impression que ça sert essentiellement à faire passer des lois xénophobes que les députés n’oseraient pas voter.

Le referendum est en effet exposé à toutes les démagogies, à tous les mensonges (exemple la dernière fois : « l’article 2 de la Charte rétablit la peine de mort et interdit l’avortement ».) On demande à des gens qui peuvent faire de la politique quelques minutes par jour de faire ce que des députés payés pour ça n’ont pas le temps de faire : je n’ai pas encore fini de lire la version « Coreper » du TME.

C’est par le referendum que les Napoléon III et les Hitler ont légitimé leur pouvoir.

Et pourtant je suis pour un referendum, parce que je crois en l’Humanité. Refouler la démagogie et le mensonge, c’est dur, et je demeure épuisé, blessé d’avoir perdu les referendum de Maastricht et du TCE : par deux fois le peuple a voté pour une mauvaise constitution, celle de Maastricht, et après 13 ans d’expérience il a voté pour garder Maastricht.

Mais c’est pareil pour la démocratie représentative : c’est le vote populaire qui fait le succès des Le Pen et des Blocher. Qu’il y ait 30% de Suisses pour voter pour ça est à vous dégoûter de la démocratie, directe ou indirecte.

Sauf que si je ne crois plus à la démocratie, à quoi me sert-il de militer, de faire mon travail de député ? Toute ma vie j’ai cru et crois toujours que par l’explication, le dialogue et l’écoute on peut changer l’humanité. Je ne pense pas que pas essence le peuple français ou suisse soit condamné à voter raciste (Le Pen ou Sarko ) ou à voter Non à l’Europe politique pour ne garder que l’Europe ultra-libérale de Maastricht Nice. La dernière, fois, pratiquement toutes les forces politiques étaient pour le non. Qui était pour le Oui ? Chirac mais il ne savait pas de quoi il parlait et ne pouvait donc l’expliquer, Hollande (presque pareil), et la majorité des verts, mais leur porte-parole était pour le Non !! Quant à l’UDF et Sarko ils ont fait campagne presque exclusivement contre la Turquie et, de Le Pen à Fabius, le Non était d’aborde un Non aux Turcs et aux musulmans, de Buffet à Besancenot un vote « contre Chirac et le Medef ». Si on fait la somme des votes de la présidentielle précédente, on trouve presque exactement le résultat de mai 2005.

Là ce sera différent et les élites du Non commencent à se diviser : le NPS Peillon et le social-libéral Fabius voteront Oui. En plus, le mensonge de ceux qui disaient « voter Non, c’est abolir Maastricht puisque la 3e partie c’est Maastricht » ne passera plus aussi facilement.

Bref, je crois que nous gagnerions un referendum sur le TME, mais même si je pensais perdre à nouveau je serai pour un referendum.

Sauf qu’il doit être européen, comme un referendum sur les choix de la municipalité de Villejuif doit être organisé au niveau de Villejuif.

Or, encore une fois, le referendum a si mauvaise réputation qu’il est interdit dans certains pays. Il faut donc trouver un arrangement pour compter les voix de ceux qui voteront par la voie parlementaire. Mais après tout, toutes les fédérations ou confédérations ont connu des élections globales avec des systèmes de vote différents selon les parties : aux USA il y avait des Etats où une partie des hommes (les esclaves) ne votaient pas, puis, aux USA comme en Suisse, les femmes n’ont pas acquis le droit de vote dans tous les Etats (ou cantons) en même temps.

Et si on n’y arrive pas tant pis. Comme député, je voterai oui.

Mon commentaire : 
1) il n'y aura pas de référendum au niveau européen, ce n'est pas possible
2) faut-il faire campagne pour un référendum en France avec Le Pen, de Villiers, l'extrême gauche, tous opposés à l'idée même de construction politique européenne ... pour finalement ne pas l'obtenir, ce référendum,  et voter oui en Congrès ??

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Michallon 01/11/2007 14:18

D'un point de vue "moral", Alain Lipietz a raison.
Mais je ne suis pas du tout convaincu que les Français voteraient OUI.
Je ne connais qu'une seule personne ayant voté NON qui maintenant le regrette et voterait OUI.
Et c'est quelqu'un que vous connaissez : Vincent Peillon.
Tous les autres, des plus célèbres aux plus obscures au fond des campagnes et des cusines : NON.
surtout que giscard répète partout que le TCE et le Traité de Lisbonne c'est la même chose !

Paul 30/10/2007 18:54

Aujourd'hui les français voteraient OUI puisque Chirac n'est plus là et que le NON des français était un NON à Chirac.