Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 20:04
 

RESTRUCTURATION DU THEATRE DE BONLIEU

 NOUVELLE POMME DE DISCORDE UMP-UDF ?

 Bonlieu Scène Nationale (BSN) :

-          Historique : Les Maisons de la Culture remontent à Malraux, qui a lancé ainsi un réseau culturel sur tout le territoire national. A Annecy, sous l’impulsion de Charles Bosson puis d’André Fumex fut créé le Centre d’Action Culturele, devenu BSN et installé dans ses locaux actuels en 1981.

-          Présentation : trois salles de spectacle de 980, 300 et 60 places, des espaces d’expositions et des espaces techniques.  210 000 entrées par an, une des quatre plus importantes scènes nationales de France, reconnue et soutenue par l’état, la région et le département.  Fréquenté à 66 % par des habitants de l’agglo.

Les abonnés proviennent pour 44 % d’Annecy (38 % de population de l’agglo), 27,2 % d’Annecy-le-Vieux (14,3 % pop), de Seynod (9,3 % pour 13,8 % pop), de Cran-Gevrier (5,8 % pour 12,8 % pop), de Poisy (4,7 % pour 5 % pop), Meythet (1,9 % pour 5,7 % pop), Epagny ( 1,7 % pour 2,4 % pop), Metz-Tessy (1,2 % pour 1,8 % pop), Pringy (1,2 % pour 2 % pop), Chavanod (1% pour 1,5 % pop), Argonay (0,9 % pour 1,7 % pop), Quintal (0,8 % pour 0,8 % pop) et Montagny les Lanches (0,3 % pour 0,3 % pop).

 Après 25 ans de fonctionnement, une restructuration s’avère nécessaire pour maintenir l’équipement à niveau. Un cabinet spécialisé (Morisseau) a rendu son travail avec trois orientations de restructuration allant de 9 à 14, 6 millions d’euros H.T., sachant qu’ensemble Etat, région et département apporteraient 40 % de la dépense.

 La procédure : le cabinet Morisseau a rendu son étude fin mars 2005. Le bureau de l’agglo, en janvier et juin 2006, a arrêté la dépense prévisible dans la fourchette basse, soit 9 635 000 € et lancé un appel d’offres pour choisir un conducteur d’opération. Pour diverses raisons, cette procédure n’a pas abouti.

 Au début 2007, au bureau de l’agglo, la question a été posée : « La ville d’Annecy a-t-elle bien rempli ses obligations vis-à-vis de cet équipement ou devrait-elle participer, à nouveau, pour une part, à cet investissement ?»

 Le président de l’agglo, ex-maire d’Annecy, en bureau du 30 mars, a présenté son point de vue :

1)      une telle orientation serait contraire au pacte financier arrêté lors de la création de la C2A (les investissements sont à la charge de l’agglo)

2)      il s’agit bien d’une restructuration, d’une nouvelle définition de la réponse qu’un tel équipement doit donner à la population

3)      la ville d’Annecy n’avait décidé aucune restructuration avant de transférer cet équipement

4)      la ville a parfaitement rempli ses obligations. L’équipement d’origine a été financé à 68 % par la ville  et 30 % l’état. La ville a consacré 1,5 million d’euros (valeur 2007) pour l’entretien et la mise à niveau permanente en 20 ans. En ce qui concerne le financement du fonctionnement, en 2006, l’état a apporté 36,32 % des subventions, la ville d’ Annecy 43,93 %, le département 7,85 %, la région 6,68 % et la C2A 5,20 % soit 191 500 euros.  Conformément au pacte financier, la collectivité qui a transféré un équipement continue à envoyer chaque année à la C2A le montant du fonctionnement de la dernière année de fonctionnement communal (année 2000 pour BSN)

 En conclusion le président a proposé de remettre à plat le dossier et de prendre la décision finale après le choix du programmiste en fin d’année. La consultation se ferait sur les bases suivantes :

-          proposition n° 2 du cabinet Morisseau : restructuration du bâtiment avec la construction, attenante au bâtiment actuel, d’une salle de travail pour les artistes

-          avec deux options :

o        sans la salle de travail pour les artistes, si le coût est trop important

o       avec des loges installées dans une petite partie de la salle Verdun

 Le dossier reviendra ensuite devant la C2A en novembre ou décembre 2007 pour la décision définitive.

 En réunion de bureau de la C2A du 13 avril, la question est revenue en débat et a été suivie d’un vote, sur la base des propositions ci-dessus.

 Pour 16   -  Abstentions  3 : MM Accoyer et Hazard (Annecy-le-Vieux) et Bruyère (Poisy) tous trois UMP  - 1 contre non pris en compte (absence de procuration) M. Viale (Metz-Tessy

 La suite au conseil d’agglomération en fin d’année.

Partager cet article

Repost 0

commentaires